Récompenser ceux qui font l’actualité sportive

Posté le 14/02/2017 - CPB Rennes
Dans la splendide antre qu’est l’Opéra, tous les acteurs du sport se sont réunis pour assister à la 12e édition du Palmarès du Sport Rennais, ce 10 février. 

« Récompenser ceux qui ont fait l’actualité sportive dans la capitale bretonne » : le ton est donné par Arnaud Benchétrit, l’animateur des festivités.

Les 10 prix n’ont pas pour seul objectif de récompenser la performance sportive, mais bien le développement d’initiatives solidaires et citoyennes. Les danses brésiliennes, l’animation d’escrime ancienne et la spectaculaire représentation du groupe Trampoline et Sports Acrobatiques du CPB rythment la soirée.

Il s’agit de fédérer les associations, clubs, institutions publiques et individus malgré leurs singularités. Ainsi, Nathalie Appéré, Maire de Rennes, attache une importance particulière aux « moments populaires et joyeux que procurent la pratique sportive », mais aussi à « la question de l’égalité femme/homme. »

Les valeurs du Cercle Paul Bert et son affiliation à la Ligue de l’Enseignement s’inscrivent largement dans cette optique.

Est d’abord reconnue l’implication de Morgane De Thy comme « Dirigeante Bénévole de l’année ». Le CPB Volley-Ball profite de son dévouement « 5 à 7 jours par semaine » qui permet à l’équipe féminine d’être compétitive en prénationale. Tout un symbole pour une organisation dans laquelle les bénévoles font le sport.

C’est ensuite la catégorie espoir qui récompense Dragan Pechmalbec, ancien pensionnaire du CPB Handball. Formé sur le tard à partir de 16 ans, il joue aujourd’hui en professionnel au HBC Nantes en profitant de sa riche expérience à Rennes.

Entre temps, la pongiste Thu Kamkasomphou a logiquement remis le prix de “Sport Adapté-Handisport” a une équipe féminine de futsal. Elle qui a remporté la médaille d’argent au JO de Rio évoque l’importance de l’activité physique, peu importe le niveau de pratique.

Enfin, la catégorie “Projet Innovant” récompense l’initiative d'un groupe de jeunes autour de Camille Collet, “Le ballon aux filles”. Soutenu par le CPB à travers le service Animation Présence de rue, ce projet vise à promouvoir la pratique du football féminin en loisir. Le lien social apparaît comme central dans le discours de la jeune doctorante, ce qui résume bien la vision du CPB, tant pour le sport que la culture…

 

Simon Marsal.


© Cercle Paul Bert Rennes - Espace personnel
Licences entrepreneur de spectacle 1-1103682, 1-1103683, 1-1103684, 1-1103685, 1-1103686, 1-1103687, 1-1103688, 2-1103689, 3-1103690
Le Cercle Paul Bert s'engage dans une démarche Agenda 21, en faveur du développement durable.