Les U15 du CPB Bréquigny en route vers Barcelone !

Posté le 19/01/2018 - CPB Bréquigny
Quatre parents se sont lancés dans un projet dont la finalité est d'emmener une soixantaine d'enfants en Espagne pour participer à la Copa Jordi. Organisé et déterminé, le collectif bénéficie du soutien de Bréquigny pour récolter un maximum de fonds...

Source : http://www.actufoot.com/35/u15-de-brequigny-route-vers-barcelone/

Si l'idée est belle, les porteurs du projet ne sont pas en manque d'imagination pour proposer un séjour liant foot, culture et éducation. Parmi les protagonistes, Karim Lazreq est en charge de la partie communication. Il décrit l'aventure et il espère sensibiliser de nouveaux acteurs. C’est sans doute l’un des premiers clubs amateurs bretons à se mobiliser pour un tel projet.

Initiée au début du mois de novembre, l’aventure qui mènera les U15 du CP Bréquigny en Catalogne avance doucement mais sûrement. Alors que Gwen Perrot, Karim Lazreq, Christophe Jaloin et Fabrice Pegeaud accompagnaient leurs enfants à la Danao Gwened Cup 2015 à Vannes, ils ont ressenti l’envie d’élargir l’horizon de leurs jeunes footballeurs.


Un projet sportif, éducatif et culturel

A cette occasion, plusieurs enfants découvraient les joies de la côte bretonne, de l’Atlantique et de ses plages… Heureux sur les terrains et les pieds dans le sable, la joie des petits qui découvraient de nouveaux plaisirs avaient sensibilisé les plus grands. Quoi de mieux que le football pour s’ouvrir au monde ? C’est dans ce but que Karim Lazreq et d’autres parents de Bréquigny se sont mobilisés. Le but ? Participer à la Copa Jordi 2018 à Barcelone. Rien que ça !

Ils se sont partagés les tâches administratives, financières et de communication. Comme toute organisation non-professionnelle, l’équipe s’est lancée à la recherche de fonds pour financer les frais d’inscription, de transport, d’hébergement et de restauration. Interrogé sur l’ampleur du projet, le chargé de communication se lance spontanément : « J’ai entendu dire que ça intéressait pas mal de clubs bretons. On est les premiers amateurs à emmener autant d’enfants en Espagne. Le budget n’est pas évident à atteindre mais je suis confiant parce qu’on est solidaires. »

Ce sont environ soixante joueurs et un staff de huit personnes qui rejoindront Barcelone en car fin mars. Soit deux équipes U14 et deux équipes U15. A cette délégation, viendront s’ajouter les parents désireux de suivre de près les performances de leurs ouailles. L’occasion de fidéliser les jeunes licenciés et de se mesurer à des adversaires issues d’autres ligues à travers le monde. Outre le sportif, la dimension culturelle est évidente. La plupart seront amenés à pratiquer l’espagnol et l’anglais qu’ils apprennent au collège. Plusieurs sorties sont prévues, notamment la visite du Camp Nou, l’enceinte aux 80 000 places du Barça.


La Copa Jordi : le top du top !

La première édition de ce tournoi international date de 1985. Cette compétition est co-organisée par le club local du CF Tordera et par Euro-Sportring, une société experte dans l’organisation d’événements footballistiques. La Fédération Catalane soutient la Copa Jordi. Italie, Suisse, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Autiche, Croatie, Hongrie, Suède, République tchèque, Danemark… Cette année, ce sont 270 équipes qui se sont données rendez-vous sur la Costa Brava. Les amateurs de football profiteront d’un complexe sportif de standing situé dans le quartier du nord de Barcelone. Avec quatorze terrains et des pelouses de premier ordre (il est interdit de jouer en vissés), les jeunes élites pourront s’adonner au football dans des conditions idéales. Un complexe hôtelier avec des établissements trois étoiles est opérationnel pour accueillir toutes les troupes. Rendez-vous est pris pendant les vacances de Pâques, entre le 29 mars et le 2 avril 2018 précisément.


La vidéo teaser de l’édition 2018 :

La vente de produits locaux pour aller en Espagne

Ancien pensionnaire de la DH Élite, Bréquigny est le seul club amateur brétillien à évoluer en R1 cette saison. L’équipe première de la catégorie U15 figure à la cinquième place. Outre l’aventure humaine à venir, les quatre formations entendent franchir les Pyrénées et représenter au mieux le football régional. Si le budget du projet a fluctué, le club ne manque ni d’idées ni de bras.

Parents, joueurs et dirigeants ont appliqué plusieurs actions pour récolter des fonds. K. Lazreq décrit le dispositif mis en place : « On a effectué trois opérations pour récolter des fonds. Grâce à nos contacts, on a vendu des brioches, des huîtres et des pommes de terre dans nos entourages. Les joueurs sont mobilisés pour parler de ce projet et pour vendre des produits autour d’eux. » Et il s’agit de produits locaux… « Les papas sont allés les chercher directement chez les producteurs. Les brioches viennent de Vitré, les pommes de terre viennent de Brest et les huîtres viennent de Cancale. On m’a même dit qu’elles coûtaient moins cher que dans un supermarché ! » précise-t-il. L’opération brioches a apporté plus du double de la somme espérée, elle risque d’être renouvelée.

A la force des méninges et du poignet, les porteurs du projet sont en train de concrétiser une aventure humaine unique. C’est en enchaînant les ventes de pommes de terre à 1 € le kilo que la somme grimpe et que le Camp Nou se rapproche. Aujourd’hui, parents, joueurs et dirigeants ont pu récolter plus de 10 000 euros.


Un club en appui et des familles concernées

La buvette qui trône à l’entrée de la plaine des jeux permet également de récolter des fonds et de communiquer. Des parents s’en occupent du matin au soir le samedi. Le club met aussi les locaux à disposition des parties prenantes. Vendredi dernier, une réunion d’information a eu lieu au foyer. Les encadrants ont distribué les dossiers d’inscription aux parents présents, ce document comprend notamment une autorisation parentale et les formalités de sécurité sociale. Les responsables ont confirmé la participation individuelle nécessaire pour aller à Barcelone : « Le prix est passé de 125 euros à 100 euros. On ne veut pas que ce soit gratuit, c’est un moyen de concerner les familles. Le projet avance bien, c’est pour cela que l’on a pu baisser le tarif. Et puis, 100 €, c’est une somme ronde », décrit le chargé de communication. Aujourd’hui, les personnes qui se sont mobilisées ont encore besoin de fonds pour concrétiser ce séjour. Si tout partenaire intéressé est le bienvenu, le comité d’organisation est ouvert à toutes prises d’informations. En attendant, les violets continuent de frapper aux portes pour vendre des brioches de Vitré avec le sourire et le désir de représenter le football breton en Espagne.

Vous souhaitez en savoir plus ou vous souhaitez soutenir cette initiative ?


© Cercle Paul Bert Rennes - Espace personnel
Licences entrepreneur de spectacle 1-1103682, 1-1103683, 1-1103684, 1-1103685, 1-1103686, 1-1103687, 1-1103688, 2-1103689, 3-1103690
Le Cercle Paul Bert s'engage dans une démarche Agenda 21, en faveur du développement durable.