Jeudi 23 octobre, la section du Cercle Paul Bert Blosne Landrel, 5 accueils de loisirs s’étaient donné rendez-vous pour une journée inter-sections sur le thème du droit à  l’Expression.

 

Depuis le début des années 2000, le CPB – en partenariat avec la Ville de Rennes, les bibliothèques, les associations et acteurs du territoire rennais – participe dans le cadre de son engagement pour l’éducation populaire à faire découvrir et sensibiliser les jeunes aux droits de l’enfant.

En rendant les activités et les moments d’échange ludiques, les animateurs abordent chaque année un ou plusieurs articles de la Déclaration des Droits des enfants.

Cette année, le comité de pilotage a choisi l’article 13 « l’enfant a le droit à l’expression ».

Depuis la rentrée scolaire, des actions sont organisées par des intervenants lors des accueils loisirs, de l’accompagnement à la scolarité et durant la première semaine des vacances d’automne sur ce thème. À Villejean, les enfants ont travaillé sur Le livret pédagogique « Mina et moi, jouons ensemble » permet de découvrir la vie de Mina dans son environnement et d’échanger avec les enfants sur les ressemblances et les différences entre la vie en France et la vie dans un autre pays du monde : le Népal. Au Longs Champs, les jeunes ont notamment discuté autour des droits et devoirs d’expression sur les réseaux sociaux. Au CPB Blosne Savary, ils ont fait les reporters du quartier… Tandis qu’au Centre, les petits se sont exprimés sur une « fresque des droits ».

De plus, l’exposition « Mina, écolière sur le toit du monde »  conçue par l’association Babel Népal en collaboration avec CAF et Familles est présentée durant 15 jours dans les différents centres jusqu’à la mi-novembre.

Composée de photos des enfants et familles du village de Badel au Népal, l’exposition met en scène la journée de Mina, jeune écolière népalaise : à l’école, la vie de sa famille (le lever, les repas, le coucher, les devoirs) et ses différents travaux. 

Jeudi fut donc le point d’orgue de cette manifestation avec, le matin, la diffusion d’un documentaire et l’après-midi, des activités très variées.

« On peut faire aussi des grabouillages ? »

Les enfants de 5 à 12 s’étaient donné rendez-vous à 9h30 au « Cinéville » du Colombier pour assister à la présentation du film-documentaire « sur le chemin de l’école ». Le film raconte le périple maison-école de 4 enfants : Jackson le kenyan, Samuel l’indien, Zahira des montagnes de l’Atlas marocain et Carlos habitant dans les plaines de Patagonie en Argentine. Entre des trajets au milieu de la savane, des bêtes sauvages, en fauteuil roulant ou à cheval, les petits rennais ont découvert d’autres visions d’enfants du monde partageant la même soif d’apprendre pour améliorer leur vie.

Un pique-nique plus tard, les 150 enfants ont passé l’après midi au CPB Landrel pour les X-primes encadrés par 25 animateurs.

Par classe d’âge, d’atelier en atelier, les enfants ont pu écrire ou dessiner leurs pensées sur la fresque d’expression : « grabouillages » autorisés. Créer de l’art éphémère en light painting, faire de l’artisanat sous forme d’origamis couverts de poèmes ou d’instruments de musique. Jouer au foot bolivien, plus foot que bolivien. Participer à une partie de jeux en bois ou du Molkky. Découvrir la pelote basque et le tchoukball. Faire décoller le parachute multicolore. Et discuter autour d’un dessin du documentaire vu le matin-même…

Après s’être exprimés tout l’après-midi et avoir avalé un goûter revigorant, chaque groupe retourna tranquillement vers son quartier…