Appelé dans le milieu « Risques et Périls », le groupe du Cercle Paul Bert dédié aux jeux de rôles est une activité entourée d’imaginaire tant au sens propre qu’au sens figuré.

Apparue au U.S.A en 1976 avec la parution du premier ouvrage « Donjons et Dragons », le plus célèbre des jeux de rôles, l’activité se développe en France à partir de 1980 avec la traduction des premiers livres servant de règles du jeux et de scénario en langue française.

Très vite la sauce prend et un grand nombre de clubs et associations apparaissent dans toute la France. En 1983, le premier jeu de rôles français « Ultime épreuve » est publié. Ce nouveau loisir atteint son apogée dans les années 1990 mais les médias s’acharnent contre ce dernier.

Le jeu de rôles fut l’objet d’accusations graves au milieu des années 1990 : troubles psychiatriques, suicides, liens supposés avec certains crimes, rassemblement de personnes déviantes. Toutes ces rumeurs ont été colportées par des émissions de télévision de seconde zone (Témoin n°1, Zone Interdite, Bas les masques…). Cette crise médiatique entraîna la fermeture de nombreux clubs et marqua toute une génération de joueurs. Après de longues années pour redorer le blason de l’activité, les associations ont dû faire face à l’émergence des ordinateurs et des jeux en ligne basés sur les univers des jeux de rôles.

Mais les jeux de rôles, qu’est ce que c’est ? Ce ne sont pas des joueurs déguisés en Gandalf ou Dark-Vador et qui pensent changer le cours de leur vie grâce à des pouvoirs magiques.

Une partie se déroule autour d’une table composée de 5-6 joueurs accompagnés de réserves pour tenir la partie de 2 à 4 heures en moyenne. Le maître du jeu va choisir un univers (il y a autant d’univers que de styles littéraires !) et va mener le scénario de bout en bout, aidé par un livre épais regroupant l’histoire complète, toutes les règles et toutes les options possibles pour les joueurs. Alors, grâce aux descriptions du maître du jeu, les joueurs visualisent les scènes dans leur imaginaire. Au fil du jeu semé d’embuches, d’énigmes et de rebondissements, les joueurs vont coopérer pour arriver à bout de l’histoire. Car les jeux de rôles n’ont pas pour objectif de parvenir à être le seul survivant après avoir battu ou ruiné tous ses adversaires : une partie est réussie lorsque tous les protagonistes arrivent sains et saufs à la fin du scénario.

Les histoires étant très longues et impossible à finir en une soirée, elles sont découpées en campagnes permettant aux joueurs d’incarner leur personnage sur plusieurs mois ! Vous n’avez toujours pas compris ce que sont les jeux de rôles ? Lisez alors la très bonne plaquette de la Fédération française de Jeux de rôles.

« Le jeux de rôles est comme le roman : on imagine le monde »

Le CPB Jeux de rôles (« Risques & Périls »), rassemblant 40 adhérents, se retrouve tous les vendredis et samedis soirs de 20h à environ 1h du matin dans une ambiance conviviale. Composé de 4 salles, leur local permet d’accueillir 25 joueurs maximum divisés en 4 parties (une par salle). En plus des jeux de rôles, le groupe développe les jeux de société modernes qui sont basés sur la coopération ainsi que les « war games » : des reproductions des batailles historiques permettant ainsi de comprendre les choix des gradés de l’époque et de retrouver les rouages manquants menant à la victoire.

Le groupe accueille tous les samedis après midi des jeunes de moins de 18 ans. Ils apprennent les bases des jeux coopératifs permettant ainsi de développer la sociabilité, la tolérance, le partage du temps de parole et le respect (à l’opposé des règles du Monopoly). De plus, le groupe est ouvert aux personnes handicapées physiques dans son optique de sociabilité et du respect de l’autre.

Risques & Périls est maintenant à l’étroit dans ses locaux et pense ouvrir de nouveaux groupes dans les autres sections du CPB, en voulant faire décrocher un maximum de joueurs sur ordinateur et les faire revenir à l’origine des jeux de rôles : le partage d’un bon moment entre joueurs. Le groupe organise un Trollball d’hiver le 14 & 15 février et vous attend pour des parties loufoques de cette version du football US décalée.

 

Y-E Froger