qualification d'Alaïs KALONJI (CPB Rennes) pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (J.O.J qui se dérouleront à Nanjing du 12 au 28 août prochain), à la plateforme de 10 mètres !

Alaïs est donc à Guadalajara (Mexique) depuis mercredi dernier pour le Tournoi de Qualification pour les J.O.J. Tout le monde du plongeon est réuni pour une sélection mondiale organisée par la FINA. La règle est simple, seules les 10 meilleures de la finale (la finale réunissant les 12 meilleures des éliminatoires) sont retenues (+ 2 places au titre de l'universalité pour des "petits" comités nationaux olympiques).

C'est hier en fin de journée que les compétitions se sont déroulées. Tout d'abord, les éliminatoires. Alaïs plutôt contractée en début d'épreuve, a très timidement démarré en abîmant ses trois premiers plongeons. Pas de chance, en cas de qualification pour la finale où les douze premières accèdent, elle conserve les points des quatre premiers plongeons, donc des trois qui ont été très moyens. Puis à partir du quatrième plongeon, Alaïs se ressaisit pour finir avec un sans faute et des plongeons réalisés à la perfection (avec des notes moyennes entre 7,5 et 9). Elle se classe finalement 8ème des éliminatoires avec 367 points.

Alaïs est donc bonne pour la finale qui s'est déroulée cette nuit mais cette position à mi-parcours est trompeuse. Pour commencer la finale, avec les points perdus sur les trois premiers imposés qui sont conservés, elle est en fait douzième du classement provisoire puisque les compteurs sont remis à zéro pour les quatre plongeons libres.
Et elle doit à nouveau réussir un sans faute pour remonter son retard comme lors des éliminatoires. Et c'est l'exploit qu'elle réussit ! En obtenant à nouveau des notes entre 8 et 9 sur trois libres, elle devance sur le fil la canadienne et la biélorusse. Avec 372 points (mieux donc qu'aux éliminatoires), elle se classe dixième et prend donc l'ultime place qualificative pour Nanjing dans l'épreuve du 10 mètres.

Ce résultat est remarquable pour cette jeune plongeuse qui s'entraîne au Pôle Espoir de plongeon de Rennes. Aujourd'hui, Alaïs confirme qu'elle est un grand espoir du plongeon français.

Frédéric Pierre
CTS Plongeon