Capitale bretonne depuis 34 éditions, Rennes a de nouveau été, sur l'arène de l'Esplanade Charles de Gaulle, la reine du roller sous toutes ses formes…

Evénement incontournable du paysage sportif rennais, Rennes sur Roulettes, organisée par le Cercle Paul Bert, a enflammé dès samedi la cité bretonne. Le village freestyle (Street roller BMX, slaloms, hauteur pure), a connu avant les finales, son apogée samedi soir avec le show des riders… Etaient notamment présents Romain Abrate, au palmarès impressionnant – 2 titres de champion du monde – et Romain Godenaire (3e mondial), sans oublier la seule féminine, Stéphanie Richer, rideuse de l'année (1ère FASU), plébiscitée par le public.

La randonnée balade des roues libres, tout de rose vêtue, a réuni à 18h près de 500 passionnés de roller sur 21 km en arpentant les quartiers rennais.

Dimanche matin, le S'Mi ROLLER (135 engagés) a ouvert les festivités, remporté par Joffrey Lefrère (RS St-Pérais) et par Honorine Barrault (ALC  Bouguenais). Le marathon des vétérans a suivi (42 km). La victoire revient à Sébastien Darnal (Mouilleron RS) et Caroline Jean (Paris  Université club).

La traditionnelle randonnée populaire, socle de l'événement, gratuite et ouverte à tous, a rassemblé pendant 2h tous âges et tous niveaux, toujours dans un esprit convivial et coloré, près de 4.000 participants.

Le début d'après-midi a fait la part belle à la nouveauté 2016 :  un biathlon (roller et tir laser), initié par la MGEN. Tandis que le village street et freestyle battait son plein avec son lot de performances, les courses jeunes débutaient.

S'en est suivie l'épreuve reine de la journée : le marathon international (étape de la coupe du monde de patinage vitesse, formule 1 du roller) avec un plateau exceptionnel : l'incontournable belge Bart Swings, leader actuel de la WIC (Word Inline Cup), deux fois vainqueur du marathon Rennes sur Roulettes, le grand favori.

Cette année, c'est sous des conditions dantesques que s'est déroulée cette compétition. Rapidement, l'équipe EoSkates composée de français a mené un train d'enfer et tiré le peloton jusqu'à ce qu'il éclate. 6 patineurs se sont détachés à la mi-course dont 3 français (Nolan Beddiaf, Guillaume De Mallevoue et Ewen Fernandez, le champion du monde du marathon).

Les 2 premiers ont tout fait pour faire craquer le double vainqueur de Rennes sur roulettes, le belge Bart Swings.

Malheureusement, ils n'y sont pas parvenus. C'est à 5 que la victoire finale s'est jouée. Le néerlandais Peter Mickaël ayant lâché prise…

A 1 km de l'arrivée, Bart Swings a pris l'initiative en prenant la tête, produisant une accélération progressive, il s'adjuge sa 3ème victoire à Rennes devant Ewen Fernandez et le mexicain Mike Paez. Chez les femmes, la course a été moins mouvementée et c'est avec une grande surprise que la briochine Maellan Leroux, pôle France Nantes, remporte la victoire au sprint devant l'allemande Katharina Rumpus. Certainement la plus belle victoire de sa carrière !!!

Résultats :